Comment trouver un bon titre à mon offre de coaching

Comment trouver un bon titre à mon offre de coaching

Lorsque tu proposes un coaching, il est crucial de choisir un titre qui attire l’attention des clients potentiels et qui reflète clairement le contenu et les bénéfices de ton offre.

Malheureusement, il n’est pas toujours facile de trouver le bon titre qui fera ressortir les atouts de ton coaching.

C’est pourquoi dans cet article, tu trouveras des conseils sur comment choisir un titre efficace pour ton offre de coaching.

Tu apprendras à utiliser des mots clés pertinents, des mots de pouvoir, des détails spécifiques, des questions d’accroche et de la créativité pour créer un titre qui attirera les clients et les incitera à en savoir plus sur ton offre de coaching.

Sois clair(e) et concis(e)

Utilise des mots clés pertinents qui décrivent clairement l’objet de ton offre de coaching.

Il est important de choisir un titre qui est facile à comprendre et qui donne une idée précise de ce que les clients peuvent attendre de ton offre de coaching.

Utiliser des mots clés pertinents dans ton titre est un moyen efficace de transmettre cette information.

Par exemple, si tu proposes un coaching pour aider les gens à gérer leur stress au travail, tu devrais inclure des mots clés tels que « stress », « travail » et « gestion » dans ton titre.

Cela permettra aux clients potentiels de savoir immédiatement ce que ton offre de coaching traite et s’ils sont intéressés.

Il est important de noter qu’il est inutile de vouloir inclure trop de mots clés dans un titre, cela risque de le rendre moins accrocheur et plus difficile à comprendre.

L’objectif est de trouver un bon équilibre entre la clarté et la concision.

En utilisant des mots clés pertinents et en étant clair et concis, tu vas attirer l’attention des clients potentiels qui seront intéressés par ton offre de coaching et qui seront incités à en savoir plus.

    Utilise des mots de pouvoir

    Utilise des mots qui décrivent les résultats ou les bénéfices que les clients peuvent attendre de ton coaching.

    Les mots de pouvoir sont des mots qui attirent l’attention des gens en mettant en avant les résultats ou les bénéfices qu’ils peuvent obtenir en suivant ton offre de coaching.

    En utilisant des mots de pouvoir dans ton titre, tu vas aider les clients potentiels à comprendre ce qu’ils peuvent gagner en suivant ton offre de coaching.

    Par exemple, si tu proposes un coaching pour aider les gens à devenir plus confiants en public, tu devrais utiliser des mots tels que « confiance », « public » ou « communication » dans ton titre.

    Cela aidera les clients potentiels à comprendre que ton offre de coaching peut les aider à améliorer leur confiance en public, à améliorer leur capacité à communiquer et à se sentir plus à l’aise dans les situations sociales.

    Il est important de noter qu’il est important de respecter la promesse faite dans le titre, donc il faut être sûr de la pertinence des mots choisis pour les résultats que tu peux apporter dans ton coaching.

    En utilisant des mots de pouvoir dans ton titre, tu vas aider les clients potentiels à comprendre les bénéfices de ton offre de coaching et à être plus incités à en savoir plus sur ce que tu peux leur offrir.

    OFFERT : 1 mois d'idées de publications pour tes réseaux sociaux

    Télécharge 1 mois de contenu pour tes réseaux sociauxSi tu es en panne d’inspiration pour publier régulièrement sur tes réseaux sociaux,

    voici quelques idées qui te seront d’une aide précieuse.

    Sois spécifique

    Utilise des détails sur ton offre de coaching qui la différencient des autres offres similaires sur le marché.

    Il est important de se démarquer des autres offres de coaching similaires sur le marché en étant spécifique dans ton titre.

    Cela permettra aux clients potentiels de comprendre ce qui rend ton offre de coaching unique par rapport aux autres.

    Par exemple, si tu proposes un coaching pour aider les gens à atteindre leurs objectifs professionnels, tu pourrais utiliser des détails spécifiques dans ton titre tels que « coaching en leadership » ou « coaching en développement de carrière » pour montrer que ton offre de coaching se concentre sur des aspects précis de l’aide professionnelle.

    Il est aussi important d’être transparent sur ta méthodologie et les outils utilisés dans ton coaching, cela pourra aider à différencier ton offre des autres.

    En étant spécifique dans ton titre, tu vas aider les clients potentiels à comprendre ce qui rend ton offre de coaching unique et à être plus incités à en savoir plus sur ce que tu peux leur offrir.

    Utilise des questions d’accroche

    Utilise des questions qui incitent les clients potentiels à en savoir plus sur ton offre de coaching.

    Utiliser des questions d’accroche dans ton titre est un moyen efficace de susciter la curiosité des clients potentiels et de les inciter à en savoir plus sur ton offre de coaching.

    Les questions d’accroche peuvent être utilisées pour poser des problèmes ou des défis auxquels les clients peuvent être confrontés, ou pour offrir des solutions ou des résultats que les clients peuvent rechercher.

    Par exemple, si tu proposes un coaching pour aider les gens à gérer leur stress au travail, tu pourrais utiliser une question d’accroche comme :

    « Vous vous sentez stressé au travail? »

    « Apprenez à gérer votre stress avec notre coaching »

    « Voulez-vous améliorer votre productivité et votre bien-être au travail? »

    « Découvrez comment notre coaching peut vous aider. »

    Ces questions d’accroches incitent les clients potentiels à se poser des questions sur leur propre situation, et les incitent à en savoir plus sur ta solution pour les aider.

    En utilisant des questions d’accroche dans ton titre, tu vas aider les clients potentiels à se poser des questions sur leurs propres besoins et à être plus incités à en savoir plus sur ce que tu peux leur offrir.

    Fais preuve de créativité

    Utilise des termes inhabituels ou des jeux de mots pour créer un titre accrocheur.

    La créativité est importante pour se démarquer des autres offres de coaching similaires sur le marché et attirer l’attention des clients potentiels.

    Utiliser des termes inhabituels ou des jeux de mots dans ton titre peut aider à créer un titre accrocheur et mémorable.

    Par exemple, si tu proposes un coaching pour aider les gens à devenir plus confiants en public, tu pourrais utiliser un jeu de mots comme :

    « Parlez en public avec aisance et sans stress, découvrez nos ‘Confidence Boosters’ coaching « 

    ou un terme inhabituel

     » Entraînez votre voix intérieure pour une confiance en soi à toute épreuve « 

    Il est important de noter que la créativité ne doit pas être au détriment de la clarté et de la précision de l’offre de coaching.

    Il faut que le titre reste compréhensible pour les clients potentiels.

    En utilisant de la créativité dans ton titre, tu vas aider les clients potentiels à se souvenir de ton offre de coaching et à être plus incités à en savoir plus sur ce que tu peux leur offrir.

    Conclusion

    En conclusion, choisir un bon titre pour ton offre de coaching est crucial pour attirer l’attention des clients potentiels et refléter clairement le contenu et les bénéfices de ton offre.

    Il existe plusieurs éléments à prendre en compte lors de la création de ton titre, tels que l’utilisation de mots clés pertinents, des mots de pouvoir, des détails spécifiques, des questions d’accroche et de la créativité.

    En suivant ces conseils, tu vas être en mesure de créer un titre qui attire l’attention des clients potentiels et qui reflète clairement le contenu et les bénéfices de ton offre de coaching.

    Il est important de rester clair et concis, de mettre en avant les résultats et bénéfices qu’on peut apporter, d’être spécifique et de montrer sa singularité et enfin de susciter la curiosité et de faire preuve de créativité.

    Cela te permettra de mettre en avant ton offre de coaching de manière efficace et de convaincre les clients potentiels de s’inscrire à ta formation.

    Tu veux savoir si tu es prêt(e) à déléguer ?

    Coach : 4 étapes pour récolter des témoignages clients

    Coach : 4 étapes pour récolter des témoignages clients

    En tant que coach, il est essentiel d’avoir des témoignages de tes clients pour prouver ton expertise et la valeur ajoutée de ton travail.

    Ces témoignages peuvent être utilisés sur ton site web, tes réseaux sociaux et dans tes communications avec les clients potentiels.

    Voici comment récolter des témoignages clients de manière efficace :

    Fais une liste de tes clients les plus satisfaits

    Pour récolter des témoignages clients en tant que coach, il est important de cibler les clients les plus satisfaits.

    Ce sont ceux qui seront les plus enclins à te laisser un témoignage positif et qui seront les plus légitimes pour parler de ton travail.

    Pour identifier ces clients, voici quelques pistes :

    • Demande-leur directement : tu peux simplement leur demander s’ils seraient disposés à te laisser un témoignage. S’ils acceptent, c’est un bon signe qu’ils sont satisfaits de ton travail.

     

    • Regarde les taux de satisfaction : si tu utilises un outil de suivi de la satisfaction des clients, regarde les taux de satisfaction de tes différents clients. Ceux qui ont un taux de satisfaction élevé sont des candidats potentiels pour un témoignage.

     

    • Demande à tes collègues : si tu travailles avec d’autres coaches ou dans un cabinet, demande à tes collègues s’ils ont des clients qu’ils recommanderaient pour un témoignage.

     

    • Demander à tes clients récurrents : si tu as des clients qui reviennent régulièrement pour des séances de coaching, cela peut être un signe qu’ils sont satisfaits de ton travail. N’hésite pas à leur demander s’ils seraient disposés à te laisser un témoignage.

    En identifiant les clients les plus satisfaits, tu as plus de chances de récolter des témoignages authentiques et positifs qui pourront être utiles pour ta stratégie de marketing et ta communication.

      Demande leur permission

      Une fois que tu as identifié les clients les plus satisfaits et potentiellement enclins à te laisser un témoignage, il est important de leur demander leur permission avant de les solliciter.

      Voici comment procéder :

      • Envoie-leur un e-mail ou un message privé sur les réseaux sociaux : explique-leur pourquoi tu souhaites récolter des témoignages et comment leur témoignage pourrait être utile pour ta entreprise.

       

      • Précise les modalités : donne-leur toutes les informations nécessaires pour rédiger leur témoignage. Par exemple, tu peux leur préciser la longueur approximative du témoignage souhaitée, s’ils peuvent inclure des photos ou des vidéos, etc.

       

      • Assure-toi de respecter leur vie privée : si tu souhaites utiliser le nom et la photo de ton client dans le témoignage, assure-toi de leur demander leur accord au préalable. Tu peux également leur proposer de publier le témoignage de manière anonyme s’ils préfèrent.

      En demandant la permission de tes clients avant de leur demander un témoignage, tu montres ton respect pour eux et tu leur donnes la possibilité de refuser si leur emploi du temps ou leurs priorités ne leur permettent pas de rédiger un témoignage.

      Cela peut également les inciter à accepter de te laisser un témoignage, car tu leur montres que tu apprécies leur temps et leur soutien.

      OFFERT : 1 mois d'idées de publications pour tes réseaux sociaux

      Télécharge 1 mois de contenu pour tes réseaux sociauxSi tu es en panne d’inspiration pour publier régulièrement sur tes réseaux sociaux,

      voici quelques idées qui te seront d’une aide précieuse.

      Fais une liste de questions

      Une fois que tu as identifié tes clients les plus satisfaits et que tu as obtenu leur permission de leur demander un témoignage, il est important de les guider dans la rédaction de leur témoignage.

      Pour cela, prépare une liste de questions qui peuvent les aider à structurer leur témoignage et à mettre en avant les aspects les plus pertinents de ton travail.

      Voici quelques exemples de questions que tu peux leur poser :

      • Quels résultats as-tu obtenus grâce à mon coaching ?
      • Comment as-tu trouvé ton expérience de travail avec moi ?
      • Qu’est-ce qui t’a le plus aidé lors de nos séances de coaching ?
      • Comment mes conseils et mon soutien t’ont-ils aidé à atteindre tes objectifs ?
      • As-tu recommandé mon coaching à des amis ou à des collègues ? Pourquoi ?

      En posant ces questions, tu peux aider tes clients à rédiger un témoignage qui met en valeur les points forts de ton travail et qui peut être utile pour ta stratégie de marketing et ta communication.

      N’hésite pas également à leur demander s’ils ont des anecdotes ou des exemples concrets à partager pour illustrer leur témoignage.

      Il peut également être utile de leur fournir un guide ou un modèle de témoignage pour leur donner des idées et les aider à structurer leur rédaction.

      Tu peux également leur offrir ton aide pour rédiger leur témoignage s’ils en ont besoin.

      Offre une contrepartie

      Pour remercier tes clients de leur temps et de leur soutien, tu peux leur offrir une contrepartie en échange de leur témoignage.

      Cela peut être une manière de les inciter à accepter de te laisser un témoignage et de les remercier de leur collaboration.

      Voici quelques exemples de contreparties que tu peux leur proposer :

      • Une séance de coaching gratuite : tu peux leur offrir une séance de coaching gratuite en échange de leur témoignage. Cela peut être une bonne option si tu souhaites récolter des témoignages de tes clients les plus fidèles ou si tu veux leur offrir une occasion de se remettre en route ou de travailler sur de nouveaux objectifs.

       

      • Un cadeau : tu peux leur offrir un cadeau en échange de leur témoignage. Cela peut être un livre, un accessoire de coaching, un cadeau personnalisé, etc.

       

      • Un rabais : tu peux leur proposer un rabais sur une prochaine séance de coaching ou sur un pack de séances en échange de leur témoignage. Cela peut être une option intéressante si tu souhaites encourager tes clients à recommencer à travailler avec toi.

      Il est important de choisir une contrepartie qui soit adaptée à tes clients et à leurs attentes.

      Par exemple, une séance de coaching gratuite peut être plus appréciée par un client qui a déjà travaillé avec toi, tandis qu’un cadeau peut être plus adapté pour un client qui n’a jamais travaillé avec toi mais qui a été satisfait de tes conseils.

      En proposant une contrepartie, tu montres à tes clients que tu apprécies leur temps et leur soutien et que tu es prêt à les récompenser pour leur collaboration.

      Cela peut renforcer leur loyauté et leur confiance en toi et contribuer à établir une relation de qualité avec eux.

      Fais le suivi

      Une fois que tu as demandé un témoignage à tes clients et que tu leur as offert une contrepartie en échange, il est important de ne pas oublier de suivre avec eux pour vous assurer que le témoignage a bien été rédigé.

      Voici comment procéder :

      • Envoie-leur un rappel : si tu n’as pas eu de nouvelles de ton client depuis ta demande de témoignage, n’hésite pas à leur envoyer un rappel doux pour leur rappeler de le terminer. Tu peux leur expliquer à nouveau pourquoi tu souhaites récolter des témoignages et comment leur témoignage pourrait être utile pour ton entreprise.

       

      • Propose ton aide : si ton client semble avoir du mal à rédiger son témoignage ou s’il a des questions, n’hésite pas à lui proposer ton aide. Tu peux leur envoyer des exemples de témoignages pour leur donner des idées, leur poser des questions pour les guider dans leur rédaction, ou leur offrir ton aide pour rédiger le témoignage si besoin.

       

      • Fais le suivi jusqu’à réception du témoignage : assure-toi de suivre jusqu’à ce que tu aies reçu le témoignage de ton client. Si tu n’as pas de nouvelles de lui après plusieurs relances, tu peux essayer de le contacter par téléphone ou de lui envoyer un message privé sur les réseaux sociaux pour savoir s’il a besoin d’aide ou s’il a des questions.

      En faisant le suivi avec tes clients, tu montres ton engagement et ta détermination à récolter des témoignages de qualité.

      Cela peut également être une occasion de renforcer ta relation avec eux et de créer de la confiance et de la loyauté à long terme.

      N’oublie pas de remercier tes clients une fois que tu as reçu leur témoignage et de leur faire savoir comment tu comptes l’utiliser.

      Conclusion

      En résumé, pour récolter des témoignages clients en tant que coach, il est important de cibler les clients les plus satisfaits, de demander leur permission, de préparer une liste de questions pour guider leur rédaction et d’offrir une contrepartie en remerciement de leur temps.

      N’oublie pas non plus de suivre avec tes clients pour t’assurer que le témoignage a bien été rédigé.

      Tu veux savoir si tu es prêt à déléguer ?

      Coach : Comment rédiger ta séquence de vente par email

      Coach : Comment rédiger ta séquence de vente par email

      Tu es coach et tu souhaites utiliser les emails pour vendre tes services ?

      Suis ces conseils pour rédiger une séquence de vente par email efficace qui incitera ton audience à agir.

      Commence par identifier ton audience cible et fais une liste de tes offres de coaching.

      Crée une séquence d’e-mails cohérente et logique, en utilisant des témoignages de clients pour appuyer ton offre.

      Fais une offre claire et concise, en indiquant clairement les étapes à suivre pour s’inscrire.

      Utilise des appels à l’action puissants pour inciter ton audience à agir.

      En suivant ces étapes, tu devrais être en mesure de rédiger une séquence de vente par email efficace pour ton coaching.

      Identifie ton audience cible

      Pour rédiger une séquence de vente par email efficace, tu dois connaître ton audience et savoir ce qui les intéresse.

      Cela te permettra de créer du contenu qui parle à leurs préoccupations et qui les incite à agir.

      Pour identifier ton audience cible, pose-toi les questions suivantes :

      • Qui sont tes clients potentiels ?
      • Quelles sont leurs motivations et leurs objectifs ?
      • Quelles sont leurs préoccupations et leurs défis ?
      • Quels sont leurs besoins en matière de coaching ?

      En répondant à ces questions, tu devrais être en mesure de déterminer qui est ton audience cible et comment ton coaching peut les aider.

        Fais une liste de tes offres de coaching

        Ta séquence de vente par email doit présenter tes offres de manière claire et concise, en mettant en avant les avantages et les résultats que tu peux apporter.

        Pour chaque offre, décris les détails de ton programme de coaching et comment il peut aider ton audience à atteindre ses objectifs.

        Voici quelques éléments à inclure :

         

        • Le titre de ton offre de coaching
        • Une description détaillée de ce que ton coaching comprend
        • Les avantages de ton coaching et comment il peut aider ton audience à atteindre ses objectifs
        • Des exemples de résultats que tu as obtenus avec d’autres clients

        OFFERT : 1 mois d'idées de publications pour tes réseaux sociaux

        Télécharge 1 mois de contenu pour tes réseaux sociauxSi tu es en panne d’inspiration pour publier régulièrement sur tes réseaux sociaux,

        voici quelques idées qui te seront d’une aide précieuse.

        Crée une séquence d’e-mails cohérente et logique

        Ta séquence de vente par email doit être structurée de manière à présenter tes offres de manière cohérente et logique.

        Commence par une introduction qui présente ton approche de coaching et comment tu peux aider ton audience.

        Suis avec des emails qui décrivent chacune de tes offres de coaching en détail, en mettant en avant les avantages et les résultats que tu peux apporter.

        Voici quelques éléments à inclure dans chaque email :

        • Un titre accrocheur qui résume ton offre de coaching
        • Une introduction qui présente ton offre de manière concise
        • Une description détaillée de ton offre de coaching, en mettant en avant les avantages et les résultats que tu peux apporter
        • Des exemples de résultats que tu as obtenus avec d’autres clients
        • Un appel à l’action pour inciter ton audience à agir

        Utilise des témoignages de clients pour appuyer ton offre de coaching

        Les témoignages de clients sont très persuasifs et peuvent aider ton audience à se faire une idée de ce à quoi ils peuvent s’attendre en travaillant avec toi.

        Pour que les témoignages soient efficaces, ils doivent être authentiques et précis.

        Tu peux utiliser des témoignages de clients dans tes emails de vente pour :

        • Montrer les résultats que tu as obtenus avec d’autres clients
        • Souligner les avantages de ton coaching
        • Rassurer ton audience sur la qualité de ton coaching

        Pour rédiger un témoignage efficace, demande à tes clients de décrire leur expérience de manière précise et détaillée.

        Demande-leur également de parler des résultats qu’ils ont obtenus grâce à ton coaching.

        Fais une offre claire et concise

        Dans ta séquence de vente par e-mail, tu dois faire une offre spécifique à ton audience pour inciter les gens à agir.

        Pour que ton offre soit efficace, elle doit être claire et concise, et mettre en avant les avantages de ton coaching.

        Tu dois également indiquer clairement les étapes à suivre pour s’inscrire et donner une date limite pour agir.

        Pour créer une offre convaincante, voici quelques éléments à inclure :

         

        • Le titre de ton offre de coaching
        • Une description concise de ce que ton coaching comprend
        • Les avantages de ton coaching et comment il peut aider ton audience à atteindre ses objectifs
        • Les étapes à suivre pour s’inscrire
        • Une date limite pour agir
        • Une offre spéciale ou une garantie pour inciter ton audience à agir rapidement

        Utilise des appels à l’action puissants

        Pour inciter ton audience à agir, tu dois utiliser des appels à l’action dans tes e-mails de vente.

        Un appel à l’action est une instruction qui incite ton audience à faire quelque chose, comme réserver une séance d’essai ou s’inscrire à ton programme de coaching.

        Pour que ton appel à l’action soit efficace, il doit être clair et direct, et donner une bonne raison à ton audience de suivre ton instruction.

        Voici quelques éléments à prendre en compte pour rédiger un appel à l’action puissant :

        • Sois clair et direct : ne laisse pas ton audience deviner ce que tu veux qu’elle fasse. Utilise des verbes d’action tels que « réservez », « inscrivez-vous », « commencez », « profitez » pour indiquer clairement ce que tu attends d’elle.
        • Donne une bonne raison d’agir : pour inciter ton audience à suivre ton instruction, donne-lui une bonne raison de le faire. Par exemple, offre une séance d’essai gratuite, une garantie de satisfaction ou une réduction spéciale.
        • Utilise des mots puissants : utilise des mots qui suscitent l’émotion et l’urgence pour inciter ton audience à agir. Par exemple, utilise des mots comme « exclusif », « limité », « maintenant » ou « immédiatement » pour créer une sensation d’urgence.

        Voici quelques exemples d’appels à l’action pour ta séquence de vente par email :

         

        • « Réservez votre séance d’essai gratuite maintenant pour découvrir comment notre coaching peut vous aider à atteindre vos objectifs. »
        • « Inscrivez-vous à notre programme de coaching exclusif et profitez d’une réduction de 50% sur votre première séance. »
        • « Commencez votre voyage de transformation aujourd’hui en réservant une séance d’essai gratuite avec notre coach de renom. »
        • « Profitez de notre garantie de satisfaction et inscrivez-vous à notre programme de coaching maintenant pour atteindre vos objectifs plus rapidement. »

        Conclusion

        La séquence de vente par e-mail est un outil puissant pour les coachs qui souhaitent vendre leurs services en ligne.

        En suivant les étapes de cet article, tu devrais être en mesure de rédiger une séquence de vente par email efficace qui incitera ton audience à agir.

        Commence par identifier ton audience cible et fais une liste de tes offres de coaching.

        Crée une séquence d’e-mails cohérente et logique, en utilisant des témoignages de clients pour appuyer ton offre.

        Fais une offre claire et concise, en indiquant clairement les étapes à suivre pour s’inscrire.

        Utilise des appels à l’action puissants pour inciter ton audience à agir.

        En mettant en place une séquence de vente par email bien structurée, tu devrais être en mesure de convertir tes prospects en clients fidèles et rentables.

        Tu veux savoir si tu es prêt à déléguer ?

        Coach: 7 étapes pour organiser un webinaire et trouver des clients

        Coach: 7 étapes pour organiser un webinaire et trouver des clients

        L’une des stratégies d’acquisition de clients les plus puissantes est sans nul doute d’organiser des webinaires pour trouver des clients de coaching.

        Un bon webinaire permet d’offrir une valeur incroyable à ton public, de vendre des produits et de réserver des rendez-vous avec des clients.

        Mais pour réussir ton webinaire, tu dois amener ton public à faire ces 4 choses :

        • S’inscrire
        • Oser se présenter
        • Rester jusqu’à la fin
        • Acheter

        Voici 7 étapes nécessaires pour organiser un webinaire et trouver des clients de coaching.

        Crée une offre incroyable

        Tu penses peut-être que la première étape de la création d’un webinaire est la page d’inscription. Mais la première étape lorsque tu organises un webinaire est en fait de déterminer l’offre nécessaire à ton client idéal. Pour cela, effectue une enquête afin de déterminer ses besoins.

        Tu peux envoyer cette enquête auprès de ta liste e-mail afin de leur demander.

        Devenue experte, tu as parfois tendance à oublier ce que c’est qu’être débutante. Un sondage t’aidera donc à te replonger dans tes premiers pas.

        Aussi, tu peux te servir de Facebook et y créer des mini-sondages (à 3 options par exemple) sur ta page perso.

        Un autre moyen de déterminer les besoins de ton client idéal est d’effectuer des recherches dans les groupes Facebook et Linkedin.

        Crée le webinaire et le pitch

        Une fois que tu as fais ton enquête et que tu as déterminé les douleurs et les difficultés de ton persona, tu peux commencer à créer et organiser le webinaire.

        La connaissance de ses douleurs, te permets en effet d’amener ton client idéal aux travers ses peurs, désirs, luttes et doutes. Ceci afin de créer un webinaire convaincant.

        Il fait des rêves : encourage-le.

        Il connait l’échec et doit lui faire face : justifie-le.

        Il a des peurs : apaise-le.

        Confirme également ses soupçons et aide-le à jeter des pierres sur ses ennemis.

        Plus tu vas structurer ton webinaire, moins tu auras besoin de convaincre lors de la présentation de ton offre.

        En te servant des témoignages de tes clients et de leurs histoires en plus, ton webinaire a fait le travail.

        Crée la page de destination du webinaire

        Afin de réussir à avoir un fort taux de conversion sur la page de destination de ton webinaire ( 30 % ou plus ), tu dois inclure ces éléments :

        • Un titre pour convaincre et encourager la curiosité sur le sujet abordé.
        • La date et l’horaire du webinaire.
        • L’hôte et son expertise.
        • Les sujets abordés lors de la formation ( en restant vague ).
        • Un CTA ( call to action ) pour s’inscrire sous forme de bouton.

        Lors de l’inscription, un email automatique sera alors envoyé.

        Tu as besoin d'aide pour organiser ton webinaire ?

        Contacte-moi dès aujourd’hui pour voir ensemble comment je peux t’aider.

        Crée l’annonce publicitaire de webinaire

        Qu’est-ce qu’un bon budget pour une annonce publicitaire de webinaire ?

        C’est une question typique. Cependant, la réponse variera.

        Si c’est la première fois que tu organises le webinaire, il est recommandé de prévoir environ une vente dans ton budget.

        Donc, si tu vends une offre à 197 €, ton budget publicitaire Facebook total pour le webinaire serait de 197 €.

        Si tu créé le webinaire correctement, tu devrais obtenir au moins une vente et cela couvrira tes frais d’acquisition de ces nouvelles inscriptions au webinaire via les publicités Facebook.

        N’oublie pas que tu n’obtiens pas seulement des ventes grâce aux annonces publicitaires, mais que tu obtines également de nouveaux acheteurs potentiels.

        Le coût par inscription variera en fonction de ton secteur d’activité et de l’endroit du monde que tu cibles.

        Envois des e-mails pour maintenir un engagement élevé

        Il n’est pas anormal d’avoir un taux de personnes présentes à ton webinaire inférieur à 70 %. Ce taux peut même descendre à 30 %.

        La bonne pratique est d’envoyer au moins 4 e-mails aux participants avant le webinaire.

        E-mail 1 : cet e-mail doit être envoyé automatiquement lors de leur inscription. Il faut leur rappeler à quoi ils se sont inscrits et les sujets que tu vas couvrir.

        Demande-leur de répondre à cet e-mail en indiquant s’ils ont des questions, ce qu’ils aiment le plus, ou ce qui leur semble difficile.

        E-mail 2 : cet e-mail doit être envoyé le matin ou la veille. Envois un contenu précieux lié au webinaire.

        Peut-être une courte vidéo ou un extrait de ce qui les attend, ou si tu as un article de blog ou un podcast connexe, ce serait un bon choix ici.

        E-mail 3 : cet e-mail doit être envoyé le matin du webinaire. Il faut leur rappeler où aller et les sujets abordés.

        E-mail 4 : envoi cet e-mail 5 minutes avant l’heure officielle. Sois bref et inclue le lien pour s’inscrire.

        Offre une incitation à garder l’audience

        Fournis quelque chose qui n’est normalement réservé qu’à tes clients. Incite tes participants à rester jusqu’à la fin grâce à une offre, un cadeau ( en rapport avec ton offre ) que tu dévoilera au moment voulu.

        Cela engage tes participants à rester jusqu’à la fin et les récompense de leur participation.

        Suivi avec le reciblage et les e-mails

        La majorité de tes ventes se feront après la fin de ton webinaire.

        Si tu vends des appels et des coaching, tes ventes se feront lors de ces appels.

        Pour capturer ceux qui se sont inscrits mais qui ne sont pas passé à l’action, tu dois envoyer une série d’emails de suivi.

        Tu peux également recibler ces personnes grâce à la publicité Facebook.

        Il sera utile de leur rappeler quand aura lieu le prochain webinaire ainsi que les dates d’ouverture de ton programme.

        Enfin, n’oubli pas de recibler les abandons de panier en les redirigeant vers ta page de vente.

         

        En effet, lorsque tu combines un webinaire à un tunnel de vente, tu renforces ta stratégie d’acquisitions de nouveaux clients.

         

         

        Tu veux savoir si tu es prêt à déléguer ?

        Comment créer un tunnel de vente de coaching

        Comment créer un tunnel de vente de coaching

        Le mot « tunnel de vente » a gagné en popularité au cours des dernières années dans la communauté des coachs en ligne. Et ce n’est pas sans raison.

        Cependant, si le concept du tunnel de vente n’est pas nouveau, pourquoi assistons-nous ces derniers temps à un raz-de-marée de discussions sur les  » tunnels de vente  » ?

        C’est simple et cela se résume à un mot.

        La liberté.

        Et c’est une raison sans pareille.

        Bien que les tunnels de coaching puissent être compliqués et représentent un investissement en temps, une fois mis en place, ils fonctionnent comme une machine bien huilée dans ton activité de coaching en ligne.

        Avant d’entrer dans le détail de leur mise en place, il est important de comprendre ce qu’est un tunnel de vente et pourquoi tu en as besoin (et pourquoi tu n’en as pas besoin) en premier lieu.

        Qu’est-ce qu’un tunnel de vente ?

        Un tunnel de vente est un parcours que tu fais suivre à tes visiteurs en ligne lorsqu’ils achètent tes produits ou services.

        Le point de départ du voyage est ton contenu gratuit et la destination est ton offre payante que l’abonné achète.

        L’élément commun du début à la fin est la valeur que tu fournis au visiteur en ligne – alias ton client idéal – à chaque étape du parcours jusqu’à ce qu’il/elle devienne ton fan inconditionnel.

        « Ça a l’air génial ! », tu te dis, mais tu te dis probablement…

        Ai-je besoin d’un tunnel de vente ?

        ai-je besoin d'un tunnel de vente

        Pour répondre simplement à cette question, oui.

        Et voici pourquoi.

        Tu as besoin d’un tunnel de vente si tu veux être payé pour ton expertise, développer ta liste et gagner de l’argent en mode pilote automatique.

        Tu peux mettre en place plus d’un tunnel de vente pour l’ensemble des programmes que tu proposes.

        La beauté d’un tunnel de vente est qu’il est complètement automatisé.

        Bien sûr, la création et la mise en place de l’entonnoir impliquent un travail préliminaire, mais les récompenses en valent la peine.

        D’un point de vue commercial, un entonnoir de vente est essentiel car tu veux amener tes prospects à une vente à un moment donné du processus de vente.

        Si tu n’y parviens pas souvent, tu ne gagnes pas d’argent.

        Au lieu de cela, tu construis une liste d’adresses électroniques énorme, mais avec des clients non qualifiés et non idéaux qui n’achèteront jamais chez toi.

        Un tunnel de vente parfaitement mis en place peut faire rentrer de l’argent, t’aider à récupérer tes frais de publicité et t’apporter un revenu passif intéressant.

        « Pas trop mal », penses-tu.

        Mais cela dit, tout le monde n’a pas besoin d’un tunnel de vente.

        Un tunnel de vente de coaching n’est pas fait pour toi si tu es un nouveau coach ou un entrepreneur débutant.

        En tant que nouveau coach, il est préférable de consacrer ton temps à déterminer clairement qui est ton client idéal, quels sont ses problèmes et comment tu peux le servir au mieux grâce à tes compétences et à ton expérience.

        Pour créer un tunnel de coaching, tu dois avoir une idée claire de ton client idéal, de tes offres et trouver quelques clients payants.

        Une fois que tu as tout cela en main, tu sais quelles sont les offres qui convertiront lorsque tu les incluras dans ton tunnel de vente.

        Il y a 4 étapes pour créer ton premier tunnel de vente simple. Examinons chacune d’entre elles :

        Tu as besoin d'aide pour créer ton tunnel de vente ?

        Contacte-moi dès aujourd’hui pour voir ensemble comment je peux t’aider à te libérer du temps précieux.

        Étape 1 : Sensibilisation

        Dans cette étape, tu dois créer du contenu pour faire connaître ton message ou ton sujet d’expertise.

        Il est tentant de sauter cette étape et de passer directement à la création d’un cadeau ou d’un aimant à prospects, de lancer des publicités Facebook et de commencer à construire ta liste.

        Mais le problème des publicités Facebook (si tu n’en as jamais fait), c’est que tu t’adresses à du trafic froid.

        La définition du trafic froid est un public qui n’a jamais entendu parler de toi, n’a jamais acheté chez toi, ne t’aime pas et ne te fait pas encore confiance.

        Il y a donc de fortes chances que les abonnés que tu obtiendras par le biais de la campagne publicitaire ne soient pas le type de public idéal pour toi.

        Sans compter que la diffusion de publicités FB peut s’avérer très coûteuse à ce stade, et ce n’est certainement pas un investissement que tu souhaites faire dès le départ si tu viens de te lancer ou si tu essayes de transformer ton activité secondaire de coach en une carrière à plein temps.

        Alors, comment réchauffer ton trafic froid et attirer les prospects de haute qualité dans notre tunnel sans dépenses publicitaires ?

        Crée un contenu épique !

        À cette étape, ton contenu doit mettre en évidence les problèmes de ton client idéal et faire allusion à la ou aux solutions que tu lui proposes. Ton contenu peut y parvenir en éduquant, en inspirant et même en divertissant ton public.

        Quels sont donc les différents types de contenu que tu peux créer ?

        • Articles de blog (à placer tout en haut de ta liste)

        • Messages sur les médias sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest, Linkedin)

        • Livres blancs

        • Interviews podcast

        • Vidéos sur YouTube

        Tu n’es pas obligé de créer tous ces éléments, bien sûr. Choisis une ou deux plateformes avec lesquelles tu te sens le plus à l’aise et pour lesquelles tu aimerais créer du contenu, et fais-le systématiquement.

        Ce qu’il faut retenir, c’est que le contenu que tu crées à cette étape doit avoir une forte corrélation avec ton aimant à prospects (étape 2) que tu offres en échange de l’adresse électronique de ton prospect.

        Si ton contenu porte sur le point A de l’étape 1 et que ton leadmagnet (aimant à prospects) porte sur le point B de l’étape 2, il y a une déconnexion et tu dissuaderas ton public d’avancer dans l’entonnoir.

        Étape 2 : Crée ton aimant à prospects (ou cadeau gratuit)

        aimant à prospect

        Maintenant que tu as chauffé ton public froid à l’étape 1, il est temps de lui demander de s’engager à un niveau un peu plus profond avec toi.

        Comment faire ?

        En créant un aimant à prospects irrésistible ou un cadeau gratuit que tu offres à ton public chaud en échange de son adresse électronique.

        Trois mots doivent résonner dans ton esprit lorsque tu créés ton aimant à prospects.

        Spécifique. Rapide. Consommable.

        Ton aimant doit résoudre un problème spécifique auquel tes clients idéaux sont confrontés.

        Ce problème que tu as mis en évidence à l’étape 1 ?

        Ton aimant doit plonger en profondeur et apporter une solution à ce problème spécifique.

        Donc, à ce stade, évite le superflu et les généralités et ne te retiens pas de donner tes meilleurs conseils, astuces et modes d’emploi pour résoudre ce problème.

        Mais il y a un avertissement…

        La mise en garde est que ta solution contenue dans l’aimant à prospects doit être rapide et dans un format consommable.

        La question que tu dois te poser est donc la suivante :  » Quel est le résultat ou la victoire rapide que mon client idéal peut mettre en œuvre immédiatement après avoir consommé mon aimant ?

        Lorsque ton leadmagnet crée des gains ou des résultats rapides pour tes clients idéaux, ils sont très susceptibles de rester sur ta liste d’emails et de te faire confiance parce que tu as apporté un soulagement rapide (mais temporaire) dans les plus brefs délais.

        Et cela m’amène à mon dernier point.

        Ton contenu doit être dans un format consommable. Quelque chose que ton client idéal peut prendre et parcourir en une heure.

        Voici quelques formats d’aimants efficaces et consommables :

        • Listes de contrôle

        • Les antisèches ou les modèles

        • Livres blancs

        • Fichiers à glisser

        • Scripts

        • Infographies

        • Audios

        • Vidéos

        Une fois que ton aimant à prospects est créé, tu voudras diriger le trafic vers celui-ci.

        Tu peux mentionner stratégiquement ton aimant à prospects dans tout ton contenu gratuit (étape 1), placer un lien vers la page d’accueil et inciter tes clients à s’inscrire.

        Supposons donc que ton aimant à prospects soit clairement gagnant et que tu aies des prospects qui s’y inscrivent.

        La troisième étape de ton tunnel est celle où le plaisir commence…

        Étape 3 : Vendre ton offre de lancement

        vendre son offre

        Si tu veux convertir tes abonnés en acheteurs, voici où ton aimant doit atterrir : ….. Il ne doit pas fournir la solution complète au problème.

        En d’autres termes, ton aimant doit être utile mais incomplet.

        Et c’est là que l’étape 3 entre en jeu.

        Pour cette étape, tu proposes une offre de lancement qui est fortement liée à l’aimant (et à ton contenu gratuit de l’étape 1).

        L’offre de lancement est assortie d’une remise importante ou d’un prix raisonnable (moins de 50 €) que ton nouvel abonné aura du mal à laisser passer.

        Il s’agit d’une offre unique (que l’on ne trouve nulle part ailleurs) que tu proposes sur ta page de remerciements dès qu’une personne s’inscrit sur ta liste de diffusion.

        Certains achèteront, d’autres non. Et ce n’est pas grave.

        La psychologie de l’offre de lancement ne consiste pas à en faire un générateur de revenus.

        Au contraire, elle sert trois objectifs :

        • Récupérer l’investissement publicitaire de FB.

        • Réaliser la première vente (ce qui te met en confiance en tant que coach).

        • Augmenter la possibilité d’une vente répétée (si le prospect a acheté une fois, il est plus que probable qu’il achète à nouveau).

        Tu penses probablement « qu’il semble injuste de faire une « offre unique à un prix sans surprise » sur ta page de remerciement à quelqu’un qui vient de s’inscrire à ta liste. »

        Pas de problème.

        Si les abonnés n’acceptent pas ton offre sur la page de remerciement, ils auront une deuxième chance lorsque tu leur présenteras cette même offre (à un prix légèrement supérieur à celui de la page de remerciement) dans ta séquence de maturation d’e-mails.

        Et même dans ce cas, si pour une raison quelconque ils n’achètent pas l’offre de lancement, ils seront envoyés dans une séquence d’e-mails qui leur présentera ton offre principale (à venir).

        Alors, quel genre d’offres de lancement peux-tu faire ?

        Ce ne sont pas les idées qui manquent !

        En voici quelques-unes :

        • Un module de ton cours numérique

        • Un mois d’essai dans ta communauté de membres

        • Un appel de coaching ou de conseil

        • Une vidéo ou un cours audio

        • Un défi payant (défi de groupe Facebook que tu proposes comme offre d’introduction)

        • Un audit de site Web

        Une dernière chose à garder à l’esprit pour ton offre d’introduction est qu’elle doit offrir à tes clients idéaux une transformation partielle dans le domaine qui les préoccupe.

        Pas une transformation TOTALE.

        C’est important car, tout comme l’aimant à prospects de l’étape 2, ton offre d’introduction doit être utile mais incomplète.

        Si tu devais donner la totalité de l’expérience et des résultats, alors ton client potentiel n’aurait probablement plus besoin de ton soutien et ne continuerait pas le voyage avec toi.

        L’offre doit inciter ton nouvel acheteur à obtenir l’ensemble du paquet auprès de toi… c’est-à-dire ton offre principale.

        Et cela m’amène à la dernière et dernière étape…

        Tu veux savoir si tu es prêt à déléguer ?

        Étape 4 : Vendre ton offre principale

        vendre son offre principale

        On dit que tous les chemins mènent à Rome.

        Et c’est vrai pour les étapes de ton entonnoir de coaching des ventes qui mènent à ton offre principale.

        Ton offre principale est ton service ou programme vedette.

        Et il doit apporter une transformation totale de 100% à ton client idéal.

        Que peux-tu offrir comme produit de base ? Plutôt, qu’est-ce que tu ne peux pas offrir !

        Voici quelques idées :

        • Un programme de coaching ou de mentorat 1:1

        • Un mastermind de haut niveau

        • Des billets pour un événement en direct

        • Programme de certification

        • Communauté de membres

        • Services à la carte (si tu es un prestataire de services)

        • Produit physique

        • Programme de coaching de groupe

        Il existe également plusieurs façons de vendre ton offre principale :

        • Emails à ta liste

        • Une page de vente dédiée

        • Consultations téléphoniques ou appels de découverte

        • Webinaires en direct (qui se convertissent très bien)

        Tu peux choisir la méthode qui te convient le mieux et la tester au fur et à mesure.

        Voilà, c’est fait !

        Conclusion

        Voici un résumé rapide de toutes les étapes :

        • Étape 1 : Sensibilisation

        • Étape 2 : Créer ton aimant à prospects

        • Étape 3 : Vendre ton offre de lancement

        • Étape 4 : Vendre ton offre principale

        La chose la plus importante à retenir lors de la création de ton tunnel de coaching est que la congruence est reine.

        Depuis ton contenu gratuit jusqu’à ton offre principale, tu dois rester sur UN seul sujet et approfondir le sujet choisi à chaque étape du tunnel.

        C’est ainsi que tu créés de la valeur, que tu gagnes la confiance de ton client idéal et qu’il achète chez toi.

        Et c’est alors que tu as un tunnel de vente qui convertit.

        Si toutefois tout ceci te parait trop technique, n’hésite pas à collaborer avec une assistante virtuelle qui saura t’épauler et tout mettre en place.

        Comment créer une page de vente ?

        Comment créer une page de vente ?

        Comment créer une page de vente ?

        Dans cet article, nous allons voir tous les paramètres pour créer la page de vente parfaite et convertir les prospects en acheteursIl suffit de suivre ces conseils qui ont fait leurs preuves et de commencer à recevoir un flux régulier de revenus directement sur votre compte bancaire. C’est parti !

        Comment convertir les prospects en clients ?

        Comment convertir des prospects en clients?

        Combien de fois vous êtes-vous demandé « pourquoi diable je ne vends aucun de mes produits s’ils sont si bons ? ». Vous vendez peut-être un cours de formation, un webinaire ou des produits d’information. Vous en faites la publicité sur votre site Web. Ils sont là, mais rien ne se passe. Et le pire, c’est que vous n’avez aucune idée de ce qui se passe. Même votre aimant à prospects ( lead magnet ou freebie ) n’est pas téléchargé.

        La réponse est simple : vous n’avez pas de page de vente à fort taux de conversion pour vendre vos produits ou services. Vous savez déjà que l’objectif d’une landing page ( page de vente ) est d’inciter les acheteurs à prendre des décisions. Votre page de vente est le meilleur endroit pour expliquer aux visiteurs de votre site vos produits ou services. 

        Par exemple, si vous vendez des produits ou des services, votre page de vente est l’endroit idéal pour expliquer à vos prospects :

          • comment ils fonctionnent
          • leurs principales caractéristiques
          • les avantages que vous obtenez en utilisant les produits
          • le(s) prix
          • les problèmes ou points sensibles qu’ils résolvent
          • la solution offerte par vos produits
          • la garantie de remboursement ou politique de remboursement

        Expliquez aux visiteurs de votre site vos produits ou services d’une manière si claire qu’ils pourraient difficilement refuser d’acheter chez vous. Mais n’oubliez pas : soyez clair, pas intelligent. Si vous n’expliquez pas vos produits avec clarté, vos prospects n’achèteront pas chez vous, car pourquoi le feraient-ils ? Votre page de vente doit expliquer clairement tous vos produits et services. Si elle n’est pas optimisée pour les conversions, vous risquez de perdre de l’argent. Et tout le budget marketing et publicitaire que vous dépensez pour la promouvoir sera tout simplement gaspillé.

        PARLEZ À VOTRE PUBLIC

        Parlez à votre public

        La première chose à faire est de comprendre votre public. Vous ne pouvez pas leur parler si vous ne les connaissez pas. Commencez donc par comprendre qui ils sont, leurs besoins, leurs problèmes et ce qu’ils veulent. Il est essentiel pour vous de savoir ce qu’ils recherchent lorsqu’ils visitent votre site Web. Car vous voulez leur donner ce dont ils ont besoin et ce qu’ils veulent. Mieux vous connaissez votre public, plus votre page de vente sera solide. Et n’oubliez pas de garder un ton conversationnel.

        Cependant, il ne s’agit pas seulement de parler à votre public. Il s’agit aussi de trouver le bon langage.

        Pour cela, vous pouvez:

        1) vous adresser directement à vos clients en utilisant « vous »

        2) leur donner le sentiment de faire partie de votre entreprise en utilisant « nous ».

        RÉDIGEZ UN TITRE CLAIR

        Il est maintenant temps de commencer à rédiger votre page de vente. Et toute page de vente bien faite commence par un titre bien fait. Rédigez un titre clair qui indique à vos lecteurs la chose la plus importante concernant votre produit ou service. Votre titre doit inciter les visiteurs à poursuivre leur lecture et sera la première chose qui captera l’attention de vos prospects.

        Pour cela, rendez-le aussi clair que possible. Ne laissez pas vos prospects se poser des questions. Expliquez-leur de la manière la plus détaillée possible pourquoi ils doivent continuer à lire votre page de vente. N’ayez pas non plus peur de la longueur du titre. N’essayez pas de le rendre court. Tant que votre offre est claire, la longueur ne devrait pas avoir d’importance. Mais n’écrivez pas non plus un testament d’autosatisfaction.

        Les prospects veulent entendre parler d’eux, pas de vous. Et veillez à consacrer suffisamment de temps à trouver le bon titre. Car si vous vous trompez dans le titre, les prospects finiront par s’en aller, quelle que soit la qualité de votre offre.

        RÉDIGEZ UN SOUS-TITRE QUI SOUTIENT VOTRE TITRE

        L’ajout d’un sous-titre pour soutenir votre titre est un excellent moyen d’expliquer de manière plus détaillée vos produits ou services aux visiteurs de votre site. C’est l’occasion de développer ce que vous vendez, de clarifier ce que vous dites dans le titre et d’inciter le lecteur à poursuivre sa lecture. Ce que vous proposez dans votre sous-titre sera suivi d’un CTA ( appel à l’action ). Il s’agit de la réponse à votre sous-titre : que voulez-vous que le lecteur fasse de ce qu’il lit ?

        AJOUTEZ DES BOUTONS CTA POUR INVITER LES PROSPECTS À CLIQUER

        Sous votre sous-titre, ajoutez un ou deux boutons d’appel à l’action. Ils indiqueront aux internautes ce qu’ils doivent faire. En d’autres termes, le but des boutons CTA est d’inciter les visiteurs de votre site à faire ce que vous voulez qu’ils fassent. Peut-être voulez-vous qu’ils en apprennent davantage, qu’ils téléchargent votre aimant à prospects ( lead magnet ), qu’ils regardent une vidéo de démonstration ou qu’ils prennent rendez-vous.

        Considérez le CTA comme la réponse à votre sous-titre. Vous avez proposé quelque chose à votre public avec votre sous-titre. Que voulez-vous qu’il fasse maintenant ? Vous pouvez ajouter deux boutons CTA dans la section : l’un pour inviter le prospect à  » en savoir plus  » et l’autre, à côté, pour le persuader de faire quelque chose de spécifique (réserver un appel de consultation, télécharger un lead magnet, etc.)

        L’ ajout d’un appel à l’action clair sur votre landing page peut entraîner une conversion de 250 % des visiteurs.

        UTILISEZ LA PREUVE SOCIALE

        Si vous voulez que vos prospects achètent chez vous, vous devez instaurer un climat de confiance avec eux. Et quel est le meilleur moyen d’y parvenir ? En incluant une preuve sociale sur votre page de vente.

        L ‘ajout de preuves sociales sous la forme de logos de presse, de logos de clients ou de témoignages peut augmenter votre taux de conversion de 15,7 %. Et ce, parce que les gens cherchent à acheter auprès d’entreprises auxquelles ils font confiance.

        N’hésitez donc pas à inclure une bande de logos d’entreprises avec lesquelles vous avez travaillé dans le passé. Et n’hésitez pas à ajouter quelques citations de témoignages d’anciens clients.

        Tout ce qui peut améliorer votre réputation doit être inclus dans votre page de vente. C’est un excellent moyen de démontrer que d’autres personnes aiment travailler avec vous.

        PRÉSENTEZ LES POINTS DOULOUREUX

        Points douloureux page de vente

        Il n’y a rien de mieux pour les conversions que de susciter l’empathie de vos lecteurs, n’est-ce pas ? Et un très bon moyen d’y parvenir est de leur mentionner et de leur rappeler les problèmes qu’ils ont rencontrés. Cela crée une connexion avec le lecteur où il pense : « hé, cette même chose m’est arrivée ». En voyant leurs problèmes reflétés et reconnus par quelqu’un d’autre, ils se sentent compris et ont l’espoir que quelqu’un puisse les aider – leur donnant ainsi la solution qu’ils recherchaient.

        Par exemple, commencez par une brève anecdote où vous vous mettez à la place de vos lecteurs. Vous pouvez également énoncer un fait ou une statistique convaincante qui captera l’attention de vos lecteurs. Après avoir présenté le ou les problèmes auxquels vos lecteurs sont confrontés (et c’est pour cela qu’ils sont venus sur votre site, n’est-ce pas ?), dressez la liste des principales difficultés qu’ils rencontrent dans leur entreprise, leur vie, leur travail, etc. Il sera ainsi plus facile pour les lecteurs de voir la liste des problèmes qu’ils rencontrent chaque jour et la solution qu’ils recherchent sur votre site.

        Ensuite, agitez les points de douleur en « retournant le couteau dans la plaie ». Entrez dans des détails plus dramatiques et plus vivants et dans les conséquences que ces points de douleur énumérés ci-dessus apportent dans leur vie. L’idée est de dire à vos lecteurs : « Vous ne pouvez pas continuer comme ça ! » Et puis enchaînez avec : « C’est pourquoi nous avons créé ce produit ou service pour vous… »

        AJOUTEZ UN ÉNONCÉ DE SOLUTION

        Liste solutions page de vente

        C’est le moment où les roulements de tambour vont commencer à retentir et où vous allez présenter la solution souhaitée aux problèmes de vos prospects. Il est temps d’entrer dans le détail de ce qu’est votre produit et de ce qu’il fait. C’est ici que vous allez rappeler les problèmes auxquels vos visiteurs sont confrontés et présenter votre solution.

        Indiquez clairement quelle est la solution à leurs problèmes. Cette chose qu’ils attendent pour faire disparaître tous leurs points douloureux. Plus vous serez descriptif et unique, mieux ce sera. Rédiger un texte pour une page de vente requiert de la persuasion : vous devez persuader les gens de se convertir. Vous le savez, bien sûr !

        Commencez donc par dire aux gens ce que vous voulez qu’ils fassent. Utilisez des verbes forts et une voix qui fait autorité. Dans votre texte, mettez l’accent sur les avantages plutôt que sur les caractéristiques. Montrez-leur comment votre produit ou service améliore leur vie. Comment ce produit apportera-t-il une valeur ajoutée à leur entreprise ? Et soyez transparent, n’essayez pas d’accrocher les prospects avec de fausses promesses.

        EXPLIQUEZ LES AVANTAGES DE VOS PRODUITS OU SERVICES

        Liste avantages page de vente

        Les gens sont naturellement intéressés par les avantages qu’ils peuvent retirer de l’utilisation de vos produits ou services. C’est donc une bonne occasion pour vous d’énumérer au moins 3 ou 5 des principaux avantages ou résultats finaux que votre client obtiendra en utilisant votre produit ou service.

        Vos clients potentiels s’intéressent davantage à ce que ces produits ou services leur apporteront qu’au nombre d’attributs fantaisistes qu’ils possèdent.

        Les listes à puces et les listes numérotées sont utiles ici car elles attirent l’attention sur elles-mêmes. Structurellement et visuellement, elles se démarquent. Incluez donc vos avantages sous forme de puces ou d’encadrés.

        EXPLIQUEZ LES CARACTÉRISTIQUES DE VOS PRODUITS OU SERVICES

        C’est un bon endroit pour énumérer les caractéristiques de votre produit ou service. Divisez leurs caractéristiques en sections courtes et concises. N’oubliez pas que les caractéristiques ne sont pas des avantages. Vous savez déjà que les avantages sont liés au résultat final positif que votre client obtiendra après avoir essayé votre produit ou service.

        Les caractéristiques, quant à elles, sont les attributs ou aspects distinctifs de votre produit ou service. Les caractéristiques répondent à la manière dont l’avantage est fourni.

        Pour votre page de vente, dressez la liste des principales caractéristiques que votre produit ou service offre aux prospects. En rédigeant des descriptions détaillées de chaque caractéristique, vous aurez plus de facilité à convaincre les acheteurs de se convertir.

        Une tactique consiste à regrouper les sections sur les avantages et les caractéristiques au lieu de les énumérer séparément. Par exemple, au lieu d’énumérer des fonctionnalités telles que la “sélection d’ingrédients à cuisson rapide », commencez par énumérer l’avantage et utilisez-le pour présenter la fonctionnalité.

        Comme ceci : 

        « Gagnez beaucoup de temps en réalisant cette recette – Nous avons sélectionné des ingrédients à cuisson rapide. Pas besoin de passer des heures devant les fourneaux ! »

        Il s’agit d’un excellent moyen de garder votre section sur le prospect tout en parlant de votre produit. 

        AJOUTEZ D’AUTRES BOUTONS CTA

        CTA page de vente

        Vous avez déjà ajouté vos 2 CTA en haut de votre page, sous le titre et le sous-titre, n’est-ce pas ? Il est maintenant temps d’ajouter d’autres boutons le long de votre page. En vous basant sur l’une des 7 lois de la physique du tunnel de vente – la loi de la répétition – dites-le encore et encore (mais ne soyez pas désagréable dans votre façon de le faire). Vous devez inclure au moins 3 sections de boutons CTA sur votre page de vente – en fonction de la longueur de la page.

        Les boutons inciteront les visiteurs de votre site à acheter à n’importe quel moment où ils seront convaincus. Et plus il y a de boutons, plus il y a de chances qu’ils achètent.

        Il est évident que vous ne voulez pas effrayer vos prospects avec des CTA partout, mais dans une page de vente longue, il n’y a rien de mal à avoir plusieurs CTA tant qu’ils mènent tous au même objectif final. Trouvez les sections clés où vous donnez des raisons convaincantes d’acheter et BOOM, ajoutez un bouton CTA en dessous pour inviter les gens à cliquer et à acheter.

        L’idée est de renforcer et de rappeler continuellement aux visiteurs pourquoi ils se trouvent sur votre page de vente. 

        EXPLIQUEZ COMMENT FONCTIONNE VOTRE PRODUIT OU SERVICE 

        comment fonctionne le produit

        Jusqu’à présent, vous avez déjà énoncé les problèmes rencontrés par vos prospects, la solution que votre produit ou service apporte, ainsi que les principales caractéristiques et avantages. Mais vous n’avez pas encore expliqué comment ils fonctionnent. Cette section est très importante car vous allez expliquer à vos prospects la facilité d’utilisation de votre produit et la simplicité du fonctionnement de votre service.

        C’est l’occasion de clarifier ces questions pour eux. Par exemple, une section « Comment ça marche ». Décomposez le processus en 3 étapes faciles à suivre. Expliquez comment votre produit ou service fonctionne en 3 étapes. N’utilisez pas de nombres pairs. Les nombres impairs convertissent mieux. Dressez la liste de vos 3 étapes faciles, et VOILÀ, vos prospects sauront comment utiliser le produit ou le service qu’ils achèteront sur votre site.

        AJOUTEZ UN TITRE ET INCLUEZ UNE PREUVE SOCIALE

        Ajoutez un nouveau titre incluant une preuve sociale pour établir un rapport et renforcer la crédibilité. 

        Vos prospects vous feront d’autant plus confiance que, grâce à la loi de la répétition, ils verront une fois de plus ce que vous leur proposez, preuves sociales à l’appui.

        INCLUEZ DES RECHERCHES EFFECTUÉES PAR DES TIERS

        L’ajout de recherches provenant d’une tierce partie est un exemple de preuve sociale « empruntée », tout aussi convaincante. 

        Par exemple, envisagez d’ajouter des statistiques de performance commerciale telles que le trafic, les pistes générées, l’argent gagné par les clients, le temps économisé.

        ÉTABLISSEZ VOTRE PRIX D’ANCRAGE

        prix ancrage page de vente

        Déterminez le coût de votre produit ou service et fixez votre prix de référence. Le prix est l’un des principaux points de friction pour de nombreux prospects. Essayez donc de proposer plus d’un prix. Si vous proposez trois formules différentes à trois prix différents, les gens achèteront probablement celle du milieu. 

        L’ancre du prix indique un chiffre plus élevé. Par exemple, « une valeur de 100 € » met l’accent sur la douleur « toutes ces heures perdues à chercher… » qui sert d’ancre et fait paraître le prix moins cher. 

        L’ancrage du prix est généralement très subtil pour les pages de génération de leads (services), et directement indiqué pour les produits ou les services productifs où le prix est réellement affiché.

        Définissez votre prix d’ancrage, présentez l’offre, ajoutez votre tableau des prix et soulignez le caractère abordable de votre produit ou service.

        INCLUEZ UNE SECTION FAQ

        FAQ page de vente

        Si vous voulez que votre page de vente convertisse instantanément des prospects, incluez une section « Foire aux questions ». Celle-ci aidera et guidera vos prospects pour mieux comprendre votre produit ou service, et répondra également à leurs éventuelles préoccupations.

        Il s’agit d’un moyen rapide de diffuser des informations sans distraire vos prospects de la conversion. Vous pouvez limiter cette section à 4-8 questions avec leurs réponses, ce qui devrait être largement suffisant. Mais n’oubliez pas de couvrir toutes les questions possibles qu’une personne naviguant sur votre site pourrait se poser.

        INCLUEZ L’INVERSION DU RISQUE

        Garantie page de vente

        L’ajout de l’inversion du risque est indispensable dans une page de vente à fort taux de conversion. Cela permet aux gens d’avoir l’esprit tranquille et les incite à prendre une décision d’achat. 

        Pensez donc à inclure une garantie de remboursement de 15, 30 ou 60 jours (selon ce que vous utilisez), votre politique de remboursement et/ou tout autre élément d’inversion du risque qui pourrait rassurer les prospects. Incitez les gens à acheter votre produit ou service en ajoutant de la rareté. Car cela peut même se traduire par une augmentation de 25 % du chiffre d’affaires. 

        CONCEVEZ VOTRE PAGE DE VENTE

        Conception

        Maintenant que vous avez rédigé le texte de votre page de vente, il est temps de passer de la phase de rédaction à la conception. L’élément le plus important de votre page de vente est le texte. Mais le design a également un rôle très important dans votre page. Il amplifie le texte et l’ensemble du site Web. 

        Si les éléments de votre page de vente (texte, titres, logo, images, pied de page, sous-titres, etc.) sont placés au hasard ou sans soin, votre page de vente n’atteindra pas ses objectifs. L’expérience doit être intégrée, comme si les images n’étaient pas « à l’emporte-pièce » ou simplement « jetées » sur la page, par exemple.

        La nouveauté permet de maintenir l’attention des visiteurs. Vous pouvez donc envisager de varier l’emplacement des images sur votre page afin qu’elles ne soient pas toutes du même côté et de briser la page avec différents éléments et styles de mise en page.

        Ainsi, même si vous pouvez opter pour un design basique, minimaliste et simple, il doit y avoir un lien entre votre marque, votre logo, vos couleurs, le style et la taille de la police que vous choisissez. Sinon, les idées de votre marque ne seront pas comprises. Pour vos boutons CTA, n’oubliez pas de les rendre grands, visibles et avec des couleurs remarquables. Et veillez à ce qu’ils soient cohérents sur l’ensemble de la page. Ils doivent avoir la même couleur et la même forme. Oubliez l’utilisation d’une couleur passive que personne ne remarquera, ou d’une couleur de police claire sur un fond clair. Vous voulez que vos boutons CTA soient puissants et attirent l’attention de vos lecteurs. N’oubliez pas non plus de rendre votre page de vente facile à digérer. Pour cela, pensez à utiliser des phrases courtes, évitez les longs paragraphes, utilisez des listes et des puces, de grands titres et sous-titres, des images, des vidéos et des citations.

        Conclusion

        let's go

        Et voilà !

        Des conseils pratiques et éprouvés que vous pouvez suivre pour créer votre propre page de vente et garantir la conversion de prospects en acheteurs.

        Si vous créez une page de vente en suivant les conseils énumérés ci-dessus, vous n’aurez plus à vous démener constamment pour trouver des clients potentiels – ils viendront à vous !

        Mais gardez à l’esprit que le trafic ne signifie pas grand-chose sans conversions : il faut que vos prospects achètent le produit ou le service que vous vendez.

        La rédaction est essentielle dans le processus de création de votre page de vente, mais d’autres facteurs jouent un rôle important, comme la conception, l’ancrage du prix et la preuve sociale.

        Pour vous aider à rédiger votre page de vente, vous pouvez aussi utiliser le logiciel Screeber qui a été créé par un copywriter expérimenté pour vous aider et franchement il est tout simplement génial !