10 conseils pour améliorer l’autodiscipline

10 conseils pour améliorer l’autodiscipline

As-tu un grand objectif que tu as du mal à atteindre ? Pour y arriver, tu as besoin d’une bonne autodiscipline. Apprends tout sur la façon d’être discipliné dans cet article.

Tu as également besoin d’autodiscipline si tu veux diriger les autres avec succès. Donc, si tu es responsable d’une équipe au travail, tu dois faire preuve d’autodiscipline si tu veux que ton équipe réussisse .

L’autodiscipline est une compétence essentielle pour tout le monde. En améliorant ton autodiscipline, tu peux améliorer ta vie professionnelle et ta vie personnelle. Pour en savoir plus sur l’autodiscipline et ses avantages, continue à lire.

Qu’est-ce que l’autodiscipline ?

Tu te demandes : qu’est-ce que l’autodiscipline ? 

« L’autodiscipline est la capacité de se concentrer sur une tâche ou un objectif dans le but d’atteindre un certain résultat. Tout comme d’autres qualités qui pourraient contribuer à ton succès global, l’autodiscipline produit un succès durable au fil du temps .

Au fil des ans, plusieurs études ont montré que l’autodiscipline ou la maîtrise de soi sont de meilleurs prédicteurs du succès au fil du temps que la capacité. Une de ces études a suivi 1 000 enfants depuis leur naissance jusqu’à l’âge de 32 ans. La recherche a révélé que les enfants qui faisaient preuve de maîtrise de soi à un âge précoce étaient mieux lotis dans un certain nombre de domaines, appréciant :

  • meilleure santé
  • plus de succès financier
  • moins de casiers judiciaires
  • et autres succès

Heureusement, l’autodiscipline peut être développée. Cela signifie que plus tu la pratiques, plus tu deviens motivé et discipliné.

Lorsque tu commences à développer cette compétence, il est préférable de commencer petit pour ne pas être submergé.

Les avantages de l’autodiscipline

L’autodiscipline présente de nombreux autres avantages . Certains avantages amélioreront ta vie personnelle, et certains peuvent améliorer ta vie professionnelle. En voici quelques-uns :

 

  • atteint tes objectifs

  • te sentir maître de toi

  • réussir plus vite

  • prendre des décisions en toute confiance

  • satisfaction accrue

  • surmonter la procrastination

  • diminuer la probabilité d’abandonner

autodiscipline

10 conseils pour améliorer l’autodiscipline

As-tu du mal à accomplir des tâches ? Peut-être as-tu du mal à te motiver ? Essaye ces dix conseils pour améliorer ton autodiscipline :

Trouve la motivation 

Lorsque tu apprends à être discipliné , tu dois être motivé. Alors, comment se motiver ?

Commence par te fixer un objectif précis et réalisable. Au lieu d’un objectif de « j’ai besoin de faire plus d’exercice » ou « j’ai besoin de faire de l’exercice pendant 3 heures chaque jour », un objectif spécifique et réalisable serait « j’ai besoin de faire de l’exercice pendant 30 minutes 3 fois par semaine » .

Ensuite, réfléchis à ce que tu peux faire pour atteindre cet objectif. Il est préférable de mettre un échéancier sur ton objectif, d’avoir un échéancier. Ensuite, travaille pour atteindre ton objectif.

Lorsque tu as envie d’abandonner, rappelle-toi simplement que tu peux le faire et pourquoi tu voulias atteindre l’objectif. Tu devrais peut-être te pousser même si tu es un peu mal à l’aise pour atteindre ton objectif. Plus tu pratiqueras, plus ce sera facile.

Compte à rebours 

Lorsque tu essayes de pratiquer l’autodiscipline, il est facile de se sentir démotivé. Si tu ne te sens pas motivé, essaye de compter à rebours à partir de dix, puis force-toi à terminer la tâche.

Pendant ce compte à rebours, tu peux te convaincre de faire la tâche. Cette méthode peut te donner l’impulsion dont tu as besoin pour atteindre l’objectif.

Avoir un plan

Une méthode pour être discipliné est de fixer tes objectifs et d’avoir un plan pour les atteindre.

Pour parvenir à l’autodiscipline, tu dois savoir ce que tu veux accomplir. Tu dois également savoir ce que le succès signifie pour toi. Si tu ne définis pas le succès par rapport à ton objectif, tu peux facilement être distrait.

Le plan que tu as doit comporter des étapes claires que tu peux suivre. Avec des étapes claires, tu peux vérifier quand chaque tâche est terminée. Il y a de la satisfaction à voir les tâches cochées comme terminées. Cette méthode t’aide à rester concentré et sur la bonne voie pour atteindre tes objectifs.

Avoir un plan de secours

Une partie de l’autodiscipline échoue, surtout si tu es nouveau dans ce domaine Alors, tu te demandes comment être discipliné quand tu as échoué ?

Tout d’abord, créés un plan de sauvegarde lorsque tu commences à définir tes objectifs. Ceci est particulièrement important si tu sais qu’une des étapes est particulièrement difficile.

Certains échecs sont causés par quelque chose qui t’empêche de réaliser ton plan, et non par un manque de motivation.

Par exemple : si ton plan est d’acheter une maison, mais que les prix augmentent de sorte que tu ne peux plus te le permettre, ton plan de secours pourrait être de travailler davantage jusqu’à ce que tu puisses te permettre d’acheter une maison. Dans cet exemple, tu as créé un plan de sauvegarde parce que des forces extérieures t’ont amené à adopter une approche différente.

Écris tes objectifs

Lorsque tu pratiques l’autodiscipline, écris tes objectifs. Mets-les là où tu peux les voir tous les jours. Par exemple, tu peux accrocher tes objectifs sur ton bureau, dans ta chambre, sur le miroir de ta salle de bain ou les écrire dans ton agenda. Si tu vois tes objectifs tous les jours, ils te seront rappelés et inspirés pour travailler sur tes objectifs. 

Écrire tes objectifs signifie décomposer tes grands objectifs en petites tâches réalisables. Cela facilite la réalisation de tes objectifs, car ils sont moins écrasants. 

Organise par tâches les plus importantes

Lorsque tu t’entraînes à être discipliné, tu dois également t’entraîner à établir des priorités. Cela signifie que tu dois organiser tes tâches du plus important au moins important. Lorsque tu gères tes objectifs de cette manière, il peut être plus facile de les atteindre.

Une autre façon d’organiser tes tâches est de mettre les choses que tu n’aimes pas faire en haut de ta liste pour les faire en premier. Lorsque tu mets les tâches que tu n’aimes pas en premier, tu seras soulagé lorsqu’il ne te restera plus que des tâches que tu aimes. Tu auras plus de chance d’atteindre tes objectifs.

Connais tes forces et tes faiblesses

Pour savoir comment être discipliné, il faut connaître ses forces et ses faiblesses. 

Tu as peut-être peur d’admettre que tu as des faiblesses, mais tout le monde en a. Tu as besoin de ce que tu sais faire ET de ce qui t’éloigne de tes objectifs.

C’est une bonne idée d’avoir des amis ou des membres de ta famille qui te connaissent bien pour t’aider à identifier tes forces et tes faiblesses. Nous sommes parfois incapables de voir certaines faiblesses ou forces que nous avons sans aide.

Si tes faiblesses t’empêchent d’atteindre tes objectifs, tu dois les surmonter. Tu peux même les planifier et avoir un plan pour savoir quoi faire si tu cèdes à ta faiblesse.

Si tu connais tes points forts, essayes de placer les tâches pour lesquelles tu es meilleur entre les tâches exigeantes. Cela te fournira un peu de pause entre les tâches difficiles.

Sois responsable

L’autodiscipline consiste à savoir comment se pousser pour atteindre un objectif, mais cela ne signifie pas que tu ne peux pas utiliser quelqu’un pour te tenir responsable. Si tu as un ami qui te tient responsable d’atteindre tes objectifs, tu es moins susceptible d’échouer ou d’abandonner.

Tu pourrais même aider ton ami avec un objectif. Cette responsabilité mutuelle signifie que vous vous encouragerez mutuellement vers le succès. Vous pourriez vous donner un coup de pouce lorsque les choses deviennent difficiles.

Si tu n’as pas d’ami pour te tenir responsable, essaye de trouver un mentor qualifié dans le domaine que tu essayes d’améliorer. Un mentor peut t’aider avec des compétences parce qu’il a déjà appris la compétence lui-même.

Supprime les tentations

Une partie de la façon d’être discipliné consiste à connaître tes faiblesses et à éliminer les tentations. As-tu déjà entendu le dicton « loin des yeux, loin du cœur » ? Tu penses peut-être que la phrase est stupide, mais elle fonctionne. Supprime toutes les tentations potentielles de ton environnement.

Tu amélioreras considérablement ton autodiscipline si tu supprimes les tentations. Par exemple, si l’une de tes tentations est de parcourir les réseaux sociaux, éteinds ton téléphone. Tu peux même mettre ton téléphone dans une autre pièce. Cela rend plus difficile l’accès à la tentation. 

Créés de nouvelles habitudes

Une partie de l’autodiscipline consiste à créer de nouvelles habitudes quotidiennes. Cette tâche peut sembler écrasante au premier abord.

Lorsque tu démarres de nouvelles routines, commence par simplifier tes nouvelles tâches. Décompose ton objectif en petites étapes réalisables.

Si tu essayes de tout changer en même temps, tu risques d’être submergé et de perdre ta motivation.

Par exemple, si tu veux perdre du poids, ne commence pas par un entraînement de deux heures. Au lieu de cela, commence par un entraînement de quinze minutes et progresse progressivement.

Lorsque tu atteinds tes objectifs, ton état d’esprit commence à changer. Tu peux facilement ajouter d’autres objectifs à ta liste. Non seulement ton état d’esprit changera, mais tu pourras progresser progressivement jusqu’à ton objectif final. 

Commence à pratiquer l’autodiscipline dès aujourd’hui

L’autodiscipline consiste principalement à te promettre que tu t’amélioreras et que tu te relèveras si tu échoues. Lorsque tu pratiques l’autodiscipline, détermine dans quel domaine tu souhaites t’améliorer et pratique. Avec un effort de temps et de cohérence, tu maîtriseras bientôt la compétence d’autodiscipline.

Évitez le burn-out de l’entrepreneur en déléguant !

Évitez le burn-out de l’entrepreneur en déléguant !

Quel chef d’entreprise ne s’est pas retrouvé un jour dans un état de fatigue morale tel qu’il ne trouvait plus la force d’avancer ?

La solution anti burn-out se trouve-t-elle dans la délégation ? Comment éviter le burn-out en déléguant ?

Bien sûr, la conjoncture actuelle étant ce qu’elle est, l’entreprenariat est mis à rude épreuve face à cette crise interminable causée par la pandémie mondiale du Covid-19.

En tant qu’entrepreneur, les contraintes et les enjeux deviennent une lutte quotidienne.

L’entrepreneuriat relève déjà du défi en tant normal ( défi de réussir, dépassement de soi, peur de l’échec, gestion du stress, surmenage,…).

Dans ces moments-là, on se raccroche à son ” pourquoi ? “.

À cela nos réponses sont souvent: la passion, l’amour du métier, l’envie d’une vie meilleure, l’indépendance,… Aujourd’hui, le défi est encore plus grand.

Eviter le burn out de l'entrepreneur

Il faut trouver l’énergie nécessaire pour surmonter cette montagne qui se dresse devant nous.

Aussi nous devons faire face à l’anxiété, l’agitation, le surmenage. Alors comment enlever ce sentiment de solitude ?

Et puis comment se dégager du temps pour se concentrer sur sa stratégie d’entreprise afin de trouver des solutions pérennes  ?

Si on se foutait un peu la paix ? Et si on pouvait éviter le burn-out en déléguant ?

Pourquoi un entrepreneur débordé doit déléguer ?

Notre entreprise, c’est notre bébé. Nous travaillons dur pour y arriver. La réussite a un prix et on le sait. Nous ne comptons pas nos heures. Du coup nous sommes partout, au four et au moulin à la fois. Et pourtant l’entrepreneur aimerait faire plus. Son esprit déborde de stratégies qu’il aimerait tester. Mais les journées ne sont pas assez longues. Nous n’avons tout simplement pas le temps. Et lorsque nous sommes partout, nous ne sommes nulle part.

Alors comment se dégager du temps lorsqu’on est entrepreneur. Et bien il peut éviter le burn-out en déléguant certaines tâches.

” Mais avec la conjoncture je n’ai pas les moyens d’embaucher !

Oui, mais je n’ai pas confiance !

Ce ne sera pas aussi bien fait que moi !

Oui, mais moi j’aime bien tout gérer ! “

Devant toutes ces objections, entendables et parfaitement compréhensibles, parlons d’une solution peu connue des entrepreneurs: l’assistante virtuelle.

Une assistante virtuelle c’est quoi ?

C'est quoi une assistante virtuelle ?

Elles arrivent en force en France et elles sont la solution a bien des soucis d’entrepreneurs visionnaires.

Le concept de ce métier arrive tout droit des Etats-Unis, où il est complètement démocratisé et même recherché par les chefs d’entreprise.

Les assistantes virtuelles sont aussi nommées assistantes web, assistantes à distance, assistantes digitales, adjointes virtuelles.

Véritables couteaux suisses du web, leur métier consiste à libérer les entrepreneurs de leurs tâches chronophages.

Bien sûr, elles se spécialisent chacune dans leurs domaines d’expertise.

Premièrement, l’assistante virtuelle indépendante, comme son nom l’indique, est tout d’abord une entrepreneure comme toi.

Deuxièmement, elle comprend donc parfaitement les besoins des chefs d’entreprise. La plupart du temps cette assistante travaille sur internet. Elle peut aider les entrepreneurs dans leurs diverses tâches sur le web.

Et puis, elles assistent principalement les web-entrepreneurs, infopreneurs, coachs,… Mais pas que ! Oui, aujourd’hui la toile fait partie intégrante de la stratégie de communication des entreprises.

L’assistante virtuelle peut donc tout aussi bien apporter son aide, ponctuelle ou régulière, à un commerçant, un artisan ou un artiste.

Quelles missions confier à une assistante web pour éviter le burn-out ?

Bien évidement, chaque assistante indépendante se spécialise dans ses domaines de prédilection.

Selon ses appétences et les besoins de ses clients, l’assistante web indépendante se forme continuellement aux outils du web.

Véritables petites “geekettes” pour la majorité, elles peuvent tout autant intervenir sur l’administratif que sur le webmarketing.

Pour se libérer de tâches rébarbatives ou qui leur prennent trop de temps, les entrepreneurs font appel à une assistante pour des missions.

Certains entrepreneurs ne savent aussi tout simplement pas faire techniquement et l’assistante web est une technicienne d’internet.

Alors quelles missions confier à une assistante à distance ? Demandons-nous plutôt ce qu’elles ne peuvent pas faire ! L’assistante web travaille pour plusieurs clients. Elle touche à tout.

Voici une courte liste non exhaustive des missions que peut effectuer une assistante:

  • Gestion administrative.
  • Organisation d’évènements.
  • Création et la gestion d’un podcast.
  • Automation et mailing.

La qualité d’une bonne assistante web c’est que ce qu’elle ne sait pas faire, elle va aller chercher comment le faire et se former.

Elle se doit d’être polyvalente.

Que gagne-t-on à faire appel à une assistante web ?

Déléguer c'est gagner en liberté

En faisant appel à une assistante web indépendante, nous restons maître de notre business.

Nous déléguons clairement certaines tâches en établissant un cahier des charges clair et précis.

La décharge de certaines contraintes techniques permet de se recentrer sur sa stratégie et son cœur de métier.

L’assistante web devient donc une collaboratrice précieuse avec qui nous partageons nos défis.

Face à notre montagne, nous ne sommes plus seuls.

Nous trouvons auprès d’une assistante soutien et écoute.

Investissons dans la pérennité de notre entreprise.

Nous nous accordons plus de temps, que ce soit pour notre famille ou notre business.

Alors n’hésitons plus, évitons le burn-out en déléguant.